BIBLIOGRAPHIE


APULEE

Chinua Achébé : Jeunes Filles au combat (1972), Le monde s'effondre (1958),  le Démagogue (1966),  les Termitières de la savane (1987),  Nigerian Topics (1988).

Jean-Marie Adiaffi : Silence on développe (1992), La carte d'identité (1995).

Moulaye Aïdara  : Café noir et croissant au beur (Édition La Société des Écrivains. oct. 2003)

Loba Aké : L'Étudiant noir (1960)

 Amadou Hampâté Bâ

 Mariama  : Une si longue lettre (1980)

 Seydou Badian : Sous l'orage (1957),  La Mort de Chaka (1962) (Pièce de théâtre)

Antoine Bangui : Prisonnier de Tombalbaye, (1980), Les Ombres de Kôh ( 1983)
 

Francis Bebey : le Fils d'Agatha Moudio (1967)

Calixte Beyala 

Seydou Beye : Cantique pour femme (Poésie;  les éditions Les nouvelles du Sud 1997), Les brisures de soleil (Poésie; les éditions l'Harmattan 1998), Le réverbère de l'amour (Poésie; les éditions l'Harmattan 1999).

Nazi Boni : Crépuscule des temps anciens (Paris, Présence Africaine 1962), 
Histoire synthétique de l'Afrique résistante
(Paris, Présence Africaine 1971).

Eza Boto 

Aimé Césaire 

Bernard Dadié

Léon Gontran Damas : Pigments (1937), Retour de Guyane (pamphlet, 1938), Veillées noires (contes 1943), Graffiti, (1952),  Black-Label (1956).

Massa Makan Diabaté : trilogie : Le Lieutenant de Kouta(1979) ; Le Coiffeur de Kouta (1980); et Le Boucher de Kouta (1982)

Bakari Diallo : Force-Bonté (1926) 

Boubacar Diallo : la Source enchantée (1992).

Fatou Diome : La préférence nationale (Présence africaine 2001), Le Ventre de l'Atlantique (Anne Carrière 2003)

 

Birago Diop

Boubacar Boris Diop : Le Temps de Tamango,  Collection Motifs, le serpent à plumes, 2002 (1ere edition L'Harmattan 1981),  Les tambours de la mémoire  (L'Harmattan 1990), Les traces de la meute  (L'Harmattan 1993), Le cavalier et son ombre  (Stock 1997), Murambi, le livre des ossements  (Stock 2000). 

Cheikh Anta Diop

E.B Dubois : The soul of black people (1903) 

 

Aminata Sow-Fall : Le Revenant (1976).

Frantz Fanon : Peau Noire, Masques Blancs  (Editions du seuil 1952), L’an v de la révolution algérienne, réédité en 1966 sous le titre " Sociologie d’une révolution . " , Pour la révolution africaine, (1964 ), Les damnés de la terre (1961).

Alioum Fantouré : L'homme du troupeau du Sahel (Paris : Présence Africaine, 1979), Le cercle des tropiques (Paris : Présence africaine, 1987), Le Livre des Cités du Termite, Le gouverneur du territoire ( Paris ; Dakar :
Présence africaine, 1995)

Alex Haley : Roots (1976)

Boubou Hama

Paul Hazoumé : Doguimici (1939)

Pierre-Claver Ilboudo : le Fils aîné (1982), Adama (1987).

 Patrick G. Ilboudo : Le Héraut tétu (1992)

Mahamadou Halilou : Caprices du destin (1981)

 Ansomwin Ignace Hien : L'Enfer au paradis (1998)

 Amadou Idé : la Camisole de paille (1987), Cri inachevé (1984).

 Chiekh Amidou Kane

 Abdoua Kanta : Le Déraciné (1972)

 Yodi Karone : Le Bal des caïmans (1980).

 Aouta Keita : Femmes d'Afrique (Grand Prix littéraire d'Afrique noire en 1976)

 Modibo Sounkalo Keita :  L'Archer bassari (1984 Grand Prix littéraire d'Afrique noire)

 Joseph Ki-Zerbo : Histoire de l'Afrique noire(1971).

 

Ahmadou Kourouma

 

Camara Laye

Henri Lopès : Tribaliques, Dossier classé (2002)

Abdoulaye Mamani : Sarraounia (1980.)

René Maran : Batouala (prix Goncourt 1921) 

Baba Moustapha :  Le Commandant Chaka (posthume, 1983)

 Rémy Medou Mvomo : Afrika ba'a  

Bernard Nanga : les Chauves-Souris (1980)

 Djibril Tamsir Niane : Soundjata ou l'Épopée mandingue (1960)

Marie NDiaye

Théophile Obenga

Ibrahima Mamadou Ouane : Les Dogons du Soudan (1938)

 Yambo Ouologuem : Le Devoir de la violence 1969: prix Renaudot

 Idé Oumarou : Gros Plan (1977),

 Amadou Ousmane : Quinze ans, ça suffit, (1977)

 Ferdinand Oyono : le Vieux Nègre et la Médaille (1956).

 Guillaume Oyono-Mbia : Chroniques de Mvoutessi (1971), Trois prétendants un mari (1972  )

 René Philombe : Un sorcier blanc à Zangali (1969),  

Olympe Bhêly-Quenum : Un piège sans fin (Edit Stock, Paris 1960, traduit en anglais et en slovène) 6 éditions aux éditions Présence Africaine, Paris. Le chant du lac, Edit Présence Africaine, Paris,1965 (traduit en russe et en tchèque, adapté et joué sur France Culture). Liaison d’un été (Edit Sagerep, Paris,1968 : (recueil de nouvelles). Un enfant d’Afrique (Edit Larousse, Paris, 1970; traduit en russe; roman pour faire connaître aux jeunes l'éducation et la vie dans l'Afrique traditionnelle); nouvelle édition (Poche Présence Africaine). L’initié roman (Edit présence Africaine,1979). Les appels du Vodou (édit L'Harmattan, Paris,1994). La naissance d’Abikou ( L'enfant qui parle dans le ventre de sa mère) (Edit Phoenix Afrique, Bénin,1998; recueil de nouvelles; diffusion en France et au Canada, par Présence Africaine).

Williams Sassine : Le Zéhéros n'est pas n'importe qui (1985)

 Joseph Brahim Seid :  Au Tchad sous les étoiles (1962 recueil de contes), Un Enfant du Tchad (1967 récit autobiographique).

L. S. Senghor

Ousmane Sembène : Les Bouts de bois de Dieu (1960)

Charles Cheikh Sow : Cycle de sécheresse (2002)

Wolé Soyinka

Sony Labou Tansi : la Vie et demie (1979), l'État honteux (1981),  l'Anté-peuple (1983), les Sept Solitudes de Lorsa Lopez (1984),  Les yeux du volcan (1988)

Awa Thiam : La parole aux négresses (1978)

Frédéric Pacéré Titinga : Poèmes pour l'Angola et La Poésie des griots (Grand Prix littéraire de l'Afrique noire en 1982)  

Tchicaya U Tamsi : Bal de Ndinga

Julienne Zanga : Alima et le prince de l'océan (Dapper 2001, Prix du Roman Jeunesse 2002
de L'Ile Maurice),  Eboni, celui qui courait après un corps (2003)

 

 

 

 

 


Retour
Révision : 06 Septembre 2004.